Comment bien entretenir son système de freinage ?

système de freinage

Le système de freinage d’un véhicule assure un rôle principal. Au-delà de sa fonction mécanique permettant de ralentir la voiture, le bon fonctionnement du système garantit aussi bien la sécurité du conducteur ainsi que celle des passagers. En effet, au moindre inconfort alertant, il est d’une grande importance de procéder à la révision de cette partie mécanique. D’ailleurs, grâce à quelques conseils et entretiens pratiques, tout un chacun peut rouler avec une bonne condition de freinage tout en gardant les composants du système toujours optimal.

Connaître le fonctionnement d’un système de freinage pour prolonger sa longévité

De son importance sécuritaire, le système de freinage est l’un des équipements mécaniques délicats. Il en existe généralement deux catégories : les freins à disque et l’ABS. Leur rôle consiste similairement à ralentir et à immobiliser la voiture en cas de nécessité, notamment en subissant un obstacle ou un danger. À l’infime différence, l’ABS ou système des freins antiblocage est une fonctionnalité innovante permettant aux conducteurs d’avoir la maîtrise de la direction en cas de freinage brusque. Dans tous les cas, actionné à l’appui de la pédale des freins, le système de freinage met en marche le maître-cylindre, le liquide de frein, les étriers hydrauliques, les flexibles, les plaquettes de frein ainsi que les disques de frein. L’ensemble forme un système autonome permettant de ralentir la rotation de la roue et stopper la voiture. En revanche, la dégradation du mécanisme peut se percevoir à la longueur du temps d’utilisation. Pour éviter en effet l’usure prématurée de son système de freinage, tout un chacun est invité à effectuer un diagnostic régulier. En général, ce mécanisme s’use au niveau des disques de freins et très souvent au niveau des plaquettes de frein. Il est en effet recommandé de réviser ces pièces auto tous les 15 000 km parcourus pour les plaquettes et tous les 60 000 km pour les disques de freins. Pour ce faire, le mieux sera de solliciter l’aide d’un mécanicien aguerri en diagnostic du système de freinage.

Anticipez les symptômes qui signalent l’usure de votre système de freinage

Le fait de connaître les signes qui alertent l’usure de son système de freinage permet de corriger la défaillance à temps. Au moyen de signaux perçus, il est donc nécessaire de vérifier l’état des plaquettes, du liquide, des disques ou de changer les freins dans son ensemble. Dans tous les cas, chaque conducteur doit être en mesure de prévenir le dysfonctionnement afin de limiter sa propagation au prix de mettre le système complètement hors service et de compromettre sa sécurité routière. Dans les faits, lorsque subitement les freins se lâchent, cela signale sans aucun doute une défaillance mécanique à l’échelle de circuit de freinage. La dégradation peut s’identifier par un manque d’efficacité (pédale rigide ou très molle), des freinages bruyants ou la position de la pédale qui s’enfonce davantage au plancher. Le conducteur peut également ressentir des vibrations lorsqu’il appuie sur la pédale, cela traduit probablement la perte d’efficacité du disque. Selon le modèle de sa voiture, certaines alarment les conducteurs par un voyant qui s’allume sur le tableau de bord.

Les bonnes manières de conduite pour préserver son système de freinage

Effectivement, l’usure de frein auto dépend à la fois du type de la voiture, la qualité des routes empruntées ainsi que sa manière de conduite. Cela dépend également du nombre de kilométrages effectués. Dans le cas concret, un bon geste sollicité de la part d’un conducteur consiste avant tout à primer l’entretien de voiture selon les normes mécaniques requises. Il est capital dans ce sens de vérifier son système de freinage en fonction de distance parcourue. Lors de la révision, il est important de contrôler l’épaisseur de ses plaquettes de frein et procéder à un changement de liquide de frein au moins lorsqu’il est nécessaire.

En cas de remplacement des pièces défectueuses, il faut assurer la bonne qualité et la référence recommandée par un garagiste professionnel. Par la même occasion, profitez à diagnostiquer les restes des équipements encore fonctionnels. En ce qui concerne la bonne façon de conduite, évitez l’accès de vitesse dangereuse et la conduite sportive. Il est également conseillé d’employer un freinage dégressif et d’adopter une conduite souple.

Comment refaire une clé de voiture si vous avez perdu le code ?
Location de voitures et utilitaires : où trouver les meilleurs tarifs ?