Installer une plaque d’immatriculation noire

Plaque d'immatriculation noire

Pour certaines catégories de voitures, la plaque immatriculation noire est tolérée pour le cas de la France. Ces plaques d’immatriculation noires qui apparaissent dans des films historiques séduisent de plus en plus de passionnés. Depuis que les véhicules étaient obligés d’avoir une plaque minéralogique pour permettre de les identifier, c’étaient ces plaques à caractères blancs sur fond noir qui sont utilisées.

Les véhicules concernés par les plaques d’immatriculation noires

Actuellement, les plaques minéralogiques des véhicules français sont dotées de plaques jaunes ou blanches. Les plaques d’immatriculation noires sont devenues un symbole de vintage sur les voitures rétro. Quels sont alors les véhicules concernés par ces plaques et comment les installer ?

Pour les véhicules immatriculés avant 1993, la plaque d’immatriculation noire est autorisée par la législation française. Cette plaque est aussi autorisée pour les véhicules de collection. Si vous possédez une voiture de collection, un quadricycle ou un cyclomoteur, vous pourrez alors installer des plaques noires sans problème. Un véhicule est classé parmi les véhicules de collection s’il n’est plus produit par le constructeur et qu’il a dépassé les 30 années d’âge. Les véhicules de collection doivent aussi être dans leur état d’origine pour être classé dans cette catégorie. En ce qui concerne la carte grise de la voiture, la mention « véhicule de collection » devra être présente dessus. Ce sera à partir de cette carte grise que la voiture pourra obtenir un certificat d’immatriculation permettant d’installer une plaque d’immatriculation noire. Comparé à une carte grise classique, le coût de cette carte grise pour un véhicule de collection est le même. L’aspect historique de la voiture ancienne sera protégé en présence de cette carte grise de collection. Les modèles de voitures qui ne possèdent plus de carte grise originale pourront toujours rouler sur la voie publique. Aussi, les modèles de véhicules qui n’ont jamais été importés sur le sol français pourront rouler sans problème. Vous pouvez obtenir d’autres informations supplémentaires concernant l’installation d’une plaque d’immatriculation noire en suivant ce lien.

La règlementation concernant les plaques d’immatriculation noires

Pour obtenir une plaque d’immatriculation noire, vous pouvez faire une demande en ligne. Vous pouvez aussi en commander une sur les sites spécialisés ou auprès des boutiques spécialisées dans la vente d’accessoires automobiles. En ce qui concerne le tarif, il est de même que pour les autres plaques d’immatriculations avec d’autres couler. Par contre, la règlementation stipule que ces plaques doivent toujours avoir les dimensions exactes prévues par la loi. Pour les voitures, les plaques d’immatriculations noires doivent alors être au format 520×110 mm. Pour le cas des autres véhicules comme les side-cars ou les motos, le format des plaques d’immatriculation est de 210×130 mm. Afin d’obtenir la plaque, il vous faudra alors avoir une carte grise collection. Si vous n’en avez pas alors que vous estimez que le véhicule correspond bien aux critères d’un véhicule de collection, vous pouvez faire une demande d’attestation. La demande doit être envoyée auprès de la FFVE. D’autres représentants légaux de la marque existent aussi. Vous pouvez ensuite visiter le site de l’ANTS pour l’obtention de la plaque ou vous rendre auprès d’un professionnel du domaine. Les sites qui proposent ces services peuvent vous proposer une installation de la plaque sur le véhicule. Par contre, vous pouvez vous en charger vous-même si vous avez les outils nécessaires pour cela.

Les sanctions possibles

Vous risquerez d’avoir des problèmes avec la justice si vous installez des plaques d’immatriculation noires sur un véhicule qui ne répond pas aux critères. Après un contrôle routier alors que vous avez circulé avec une mauvaise couleur de plaques, vous vous exposerez à un PV. Votre plaque sera jugée non conforme si cette dernière est de couleur noire alors que sur la carte grise du véhicule, il n’y a aucune mention « véhicule de collection ». Par contre, la sanction peut être tolérée si vous conduisez bien une voiture de collection alors que vous n’avez pas seulement une carte grise spéciale. Dans ce cas, pour éviter de payer des amendes à chaque contrôle, vous devez changer dans les plus brefs délais vos plaques d’immatriculation. La plaque devra aussi être parfaitement lisible et à la bonne taille pour éviter la non-conformité. Des rivets permettront de les fixer solidement sur la carrosserie du véhicule.  

Contacter les services de fourrière à Strasbourg pour vérifier si son véhicule y est
Remplacer les pièces détériorées de son auto