La garantie panne mécanique en assurance auto

garantie panne mécanique

La garantie panne mécanique est une couverture à souscrire dans le cadre d’un contrat d’assurance auto. Bien qu’elle soit souvent optionnelle, cette protection est recommandée, car elle permet une prise en charge des réparations en cas de panne fortuite. Avant de chercher une offre adaptée à votre véhicule, il faut d’abord comprendre le principe de cette assurance.

Garantie constructeur et garantie panne mécanique : quelle différence ?

Lors de l’achat d’une voiture neuve, l’acquéreur bénéficie d’une garantie constructeur qui couvre les réparations si un problème mécanique, électrique ou électronique survient après la transaction. La durée de cette assurance varie d’un constructeur à un autre, mais elle est généralement de 1 ou 2 ans.

À l’expiration de ce délai, il est possible de contracter une extension notamment pour continuer à profiter d’une prise en charge en cas de panne. Il s’agit de la garantie mecanique particulier à souscrire dans votre contrat d’assurance auto.

Notez par ailleurs que contrairement à un modèle neuf, une voiture d’occasion ne bénéficie pas de la garantie constructeur. Par conséquent, cette extension s’avère être la solution idéale pour profiter d’une garantie voiture d’occasion

Garantie panne mécanique : comment marche-t-elle ?

En cas de sinistre, qu’il s’agisse d’un accident ou d’une panne, la garantie mécanique rembourse les frais liés à la réparation du véhicule. Ainsi, elle permet de réduire considérablement les dépenses pour une remise en état suite à un incident, cependant, elle reste facultative. En effet, dans la plupart des offres d’assurance auto, cette couverture n’est pas incluse dans la formule de base.

Pour en profiter, vous devrez le spécifier à votre assureur et contracter une extension. Bien entendu, la souscription peut augmenter le montant des cotisations mensuelles en revanche, vous réaliserez des économies sur les futures dépenses.

Deux conditions sont à respecter pour mettre en jeu cette garantie. D’abord, la panne doit être causée par un dysfonctionnement imprévisible et non suite à l’usure normale du véhicule. Par la suite, si la panne résulte d’un vice caché par l’assuré, il est fort probable que l’assurance refusera tout remboursement.

Quelles sont les pannes concernées ?

Selon la formule choisie, cette solution permet de couvrir les dysfonctionnements mécaniques liés au moteur (culasse, carter…), à la boite de vitesse et aux composants du véhicule (électriques et électroniques). Elle prend également en charge la réparation des différents systèmes : alimentation, injection, échappement ou encore climatisation.

Comme chaque contrat possède ses propres spécificités, il convient de bien vérifier les clauses avant de signer. Pour la souscription d’une garantie mécanique voiture d’occasion, pensez à vous renseigner sur les délais de carence, mais aussi les éventuelles exclusions de garanties.

Pour une auto neuve, la souscription à une garantie mécanique avant l’expiration de la garantie constructeur permet de profiter d’une couverture optimale. En effet, votre assureur peut payer les réparations des pannes non prévues par le concessionnaire. 

Contacter les services de fourrière à Strasbourg pour vérifier si son véhicule y est
Remplacer les pièces détériorées de son auto